07/12/2019
Frères Musulmans

Trump près à déclarer les Frères Musulmans comme organisation terroriste

Si Trump classe les Frères Musulmans comme organisation terroriste, cela risque de chauffer en France, car la plupart de nos mosquées et lieux de « culte » musulmans sont tenu par cette secte. Traduction de l’article :


La Maison Blanche en passe de déclarer les Frères musulmans comme organisation terroriste.

L’administration Trump travaille à désigner les Frères musulmans comme organisation terroriste étrangère, a annoncé mardi la Maison Blanche.

La désignation visera à produire des sanctions économiques et de voyage contre le plus ancien mouvement islamiste d’Égypte, avec plus d’un million de membres à travers le Moyen-Orient.

Cette décision fait suite à une visite à la Maison Blanche du président égyptien Abdel Fattah al-Sisi en avril.

M. Sisi a demandé au président américain Donald Trump d’agir, ont déclaré les médias américains.

Mardi, Sarah Sanders, attachée de presse à la Maison Blanche, a confirmé que l’administration réclamait cette désignation.

« Le président a consulté son équipe de sécurité nationale et les dirigeants de la région qui partagent ses préoccupations, et cette désignation est en train de passer en processus interne », a déclaré Mme Sanders dans un communiqué.

L’administration Trump a d’abord demandé aux services de sécurité et aux diplomates de trouver un moyen d’imposer des sanctions à la Fraternité après une réunion entre M. Trump et Sisi le 9 avril, ont rapporté les médias américains.

L’Égypte décrit déjà les Frères musulmans comme des terroristes. M. Sisi a renversé le président Mohammed Morsi en 2013, ancien dirigeant de la Fraternité.

Une fois la désignation américaine annoncée, les sanctions applicables aux entreprises et aux personnes qui interagissent avec le groupe entreront en vigueur. (NDLR : Tremblez socialistes et autre collabos 🙂 )

Dans un communiqué publié sur son site internet, les Frères Musulmans ont déclaré qu’ils resteraient attachés à leur travail, quelle que soit la décision de la Maison Blanche, rapporte Reuters.

« Nous resterons … résolus dans nos travaux conformément à notre pensée modérée et pacifique et à ce que nous croyons être bons, en vue d’une coopération honnête et constructive au service des communautés dans lesquelles nous vivons et de l’humanité dans son ensemble », a déclaré le président de la confrérie.

La décision a provoqué une rupture entre les responsables de la Maison Blanche et le personnel du Pentagone, selon le New York Times. (NDLR : snif )

Bien que le conseiller américain en matière de sécurité nationale, John Bolton, et le secrétaire d’État, Mike Pompeo, soutiennent tous deux le mouvement, le personnel de carrière de la sécurité nationale, des avocats du gouvernement et des diplomates ont soulevé des objections juridiques et politiques.

Ces préoccupations ont été reprises par d’autres acteurs nationaux et étrangers.

Un porte-parole du parti turc AKP, au pouvoir, a déclaré mardi que cette désignation entraverait les efforts de démocratisation au Moyen-Orient et donnerait un coup de pouce aux autres groupes militants de la région, selon les médias américains.

La Brookings Institution, un groupe de réflexion basé à Washington, a publié une vidéo mettant en vedette son compatriote Shadi Hamid dans laquelle M. Hamid a déclaré que la « position unanime » parmi les experts est que la désignation est inexacte.

« En réalité, les Frères musulmans ne sont pas une organisation terroriste », a déclaré M. Hamid, qui travaille pour les mouvements islamistes au Centre pour la politique du Moyen-Orient de Brookings.

« Il n’y a pas un seul expert américain sur les Frères musulmans qui soutienne leur désignation » en tant que groupe terroriste, a-t-il poursuivi.

Le mois dernier, la Maison Blanche a frappé de la même manière le corps des gardes de la révolution (IRGC) iraniens. C’est la première fois que les États-Unis qualifient l’armée d’un autre pays d’organisation terroriste.

Les Frères musulmans, fondés en 1928 par Hassan al-Banna, ont influencé les mouvements islamistes du monde entier avec leur modèle d’activisme politique combiné à un travail de charité islamique.

Le mouvement était initialement destiné à répandre la morale islamique et les bonnes œuvres, mais il s’est rapidement impliqué dans la politique, en particulier dans la lutte pour débarrasser l’Egypte du contrôle colonial britannique et la purifier de toute influence occidentale.

Lors des premières élections législatives qui ont suivi le renversement du président Hosni Moubarak en février 2011, le parti politique associé aux Frères musulmans est arrivé au pouvoir en remportant près de la moitié des sièges au parlement égyptien.

Depuis l’éviction de M. Morsi, des milliers de membres de la Fraternité ont été arrêtés.


Source : BBC

Traduction : clilcea

Ne soyons pas non plus en admiration du président Sissi, celui-ci reste un fervent musulman radical qui ne souhaite la destitution des Frères Musulmans que dans un intérêt stratégique. Néanmoins, si la secte est interdite, plus de 170 mosquées et la majorité des lieux de cultes musulmans en France seront donc considéré comme des lieux de propagation du terrorisme islamique par les USA.

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  

One thought on “Trump près à déclarer les Frères Musulmans comme organisation terroriste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *