13/12/2019
charia

Pétition: Elise Bencheikh confirme sa version

Mise à jour sur la pétition de soutien à Elise Bencheikh, qui s’est vue refuser l’accès à un bus de la RATP et se voit depuis trainée elle même en justice pour discrimination de la part du chauffeur…


13 mai 2019 — 

Le chauffeur d’autobus, dont on ne connaît pas l’identité pour l’instant,  a  jugé bon de porter plainte contre la plaignante et son père, et de recourir à la Justice, au lieu de laisser la RATP régler cette affaire. Son avocat a en effet adressé le jeudi 9 Mai 2019 au parquet de Paris une plainte pour «discrimination sur le fondement de l’appartenance, vraie ou supposée, à une religion déterminée» ainsi que pour «dénonciation calomnieuse» et pour «faux et usage de faux».

La plaignante, Mme Élise  Bencheikh,  s’est exprimée cet après-midi dans le cabinet de son avocat, Me Richard Malka. Elle maintient sa  version des faits qui n’a jamais varié au cours du temps,  tout simplement parce que, selon elle, elle correspond  strictement aux faits tels qu’ils se sont produits.

Elle rapporte avoir subi de la part du chauffeur d’autobus un comportement qui relève d’un abus de pouvoir (refus d’ouvrir les portes du bus) au nom d’une discrimination en raison du sexe (injonction de changer de tenue). Le comportement du chauffeur, il faut le souligner, n’est en aucun cas conforme à la foi musulmane mais il obéit aux injonctions  de l’intégrisme  islamiste, que M. Kamel Bencheikh connaît très bien pour en avoir vécu  les affres en Algérie.

«J’ai subi un préjudice et en plus on m’accuse de mentir», a ajouté Elise Bencheikh. «Mais avec le recul, je me dis que ça peut permettre une enquête, et que ça pourra faciliter la vérité». Une enquête interne a également été ouverte par la RATP.

Pour signer : C’est ici

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *