07/12/2019
Acteurs

« La France c’est pas aux Français »

Lors de la manifestation spontanée du collectif « La Chapelle debout » en soutien aux clandestins et sans papiers à Roissy CDG ce dimanche 19 mai, des propos tenus par l’un des intervenants en disent long sur l’objectif et la détermination des sympathisants de cette opération et trahis ceux qui se cachent derrière cette petite entreprise d’intimidation.

Voici le communiqué officiel de cette association qui fleure bon « l’inclusif »…

Source : Facebook

On trouve également sur cette page de la propagande décolonialiste, indigéniste et pro-hamas :

Je rappelle que l’UJFP (Union juive Française pour la paix) est associé à BDS (Que le parlement Allemand vient enfin de reconnaitre comme antisémite), association qui a pour objet le boycott d’Israël et le soutien financier aux actions du Hamas à Gaza. Ces personnes s’étaient d’ailleurs réuni le jour du rassemblement contre l’antisémitisme à Paris et avaient fait une contre-manifestation à Ménilmontant avec des personnalités comme Majid Messaoudene, le Comité Adama, le PIR (Parti des indigènes de la république), le NPA…

Houria Bouteldja du PIR (Parti des indigènes de la république)

Cette manifestation des Gilets Noirs, ou du collectif « La Chapelle Debout » est évidement une entreprise affiliée au BDS, à l’hypocrite UJFP, et à tous leurs amis décoloniaux, indigénistes et autres extrémistes de gauche pro-immigration, pro-islam, antisémites et anti-Français. Comme le dit Philippe de Villiers à propos de la construction de l’Union Européenne, mais le fonctionnement est le même, j’ai tiré sur le fil du mensonge, et tout est venu.

Faites votre propre enquête…


Édition 00h18, lettre d’intimidation de la part du collectif publié à minuit :

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *